PRESSE

À propos du show du 29 mars, en collaboration avec le Garage à Musique :

«Movimento […] avait accueilli pour le concert quelques participants du Garage à musique. La prestation se résume en un mot : joie. Sous la direction de Léo Guiollot, l’ensemble a une énergie incroyable, teste les réactions du public et tout le long de la prestation je n’avais qu’une seule envie : me lever de mon siège pour aller les rejoindre. Du côté des plus petits tambours (les tamborim), on ajoute des mouvements de danse. J’adore.»

http://montrealenmusiques.blogspot.ca/2013/03/parce-que-la-musique-etait-belle-et-que.html

«Avec le Garage à Musique de la Fondation du Dr. Julien, l’ensemble a réussi à réveiller le public, avec ses percussions endiablées. […] la batucada a fait voyager de Montréal à Rio l’espace d’un instant. […] L’énergie des percussionnistes était complètement délirante et donnait envie d’aller les rejoindre pour danser un peu, avant de s’asseoir pour de bon, pour apprécier le reste du concert.»

http://www.pieuvre.ca/2013/03/31/culturel-osa-stravinski/

********

«Pour Léo Guiollot, percussionniste, étudiant doué en musique à l’Université de Montréal et chef du groupe Movimento, la musique et la belle folie « canalisent la colère de la foule et des étudiants, et la transforment. On le sent quand on joue ». De la grogne au plaisir, les revendications se muent, plus constructives. Mais si, comme observateur, on ne prend pas au sérieux une manifestation qui canalise positivement la rage, est-ce qu’on n’est pas en train d’appeler à la casse ?»

– Extension du domaine de la lutte, Catherine Lalonde, 19 mai 2012, Le Devoir

http://www.ledevoir.com/culture/actualites-culturelles/350348/extension-du-domaine-de-la-lutte

********

«The addition of drum bands was much appreciated by the marchers and the spectators. The smiling faces, dancing and general joviality was evident all along the route. Bravo to Movi-Mento, with drums, cowbells and tamborims outside the gloriously renovated facade of St. James United Church on Ste. Catherine.»

– The Gazette, à propos du 3 octobre (Marche des parapluies de Centraide)

********


«C’est dans une ambiance survoltée que le contingent de REZO a participé au défilé annuel de la fierté LGBT. Nous remercions chaleureusement le groupe de percussionnistes Movimento pour sa présence et ses rythmes enivrants.»

– «Un gros merci à Movimento», à propos du défilé de la fierté LGBT 2012 site internet de REZO

http://www.rezosante.org/63-nouvelles/un-gros-merci-a-movimento-.html