Movimento a vu le jour en mars 2012, dans la foulée d'une effervescence printanière qui allait animer les rues de Montréal durant quelques mois.

 

        À l’initiative de Léo Guiollot, alors étudiant-percussionniste, des étudiant.e.s de la Faculté de musique de l’Université de Montréal se sont rassemblé.e.s pour colorer les manifestations du rythme retentissant des percussions brésiliennes.

        De par leur présence musicale, les membres de Movimento ont insufflé une énergie nouvelle aux manifestations, une énergie positive et pacifique. Grâce au rythme et à la danse, le groupe a donné au 

militantisme un ton festif unique en son genre.

        Tout en restant très proche des valeurs qui l’ont fondé, Movimento a élargi sa mission pour se produire dans des dizaines d'événements, en collaboration notamment avec Amnistie Internationale, RÉZO, le Relais pour la vie, la Nuit des sans-abri et plusieurs Marches pour le climat.

        Le groupe peut compter sur la disponibilité de près d’une trentaine de musicien.ne.s. En tant qu'organisme à but non-lucratif (OBNL), l'ensemble est très axé sur la représentativité et l'écoute de ses membres, tentant toujours d'adopter les meilleurs modes de gouvernance.

    Musicalement, Movimento s'inspire des meilleures baterias brésiliennes 

et forme ses membres au plus haut niveau possible afin que leur art transporte littéralement le public.

 

Le groupe est composé de six sections:

repique

Tamborim

agogÔ

Surdo

Chocalho

Caixa

1. logo.png